logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/03/2017

Le choix

M'est apparu hier soir - Présidentielles, Grand Débat sur TF1 -

que nous avons le choix entre :

certaines similitudes et réminiscences des Républiques passées,

ou la continuité dans cette voie qui ne satisfait plus que quelques personnes,

ou notre expression de volonté de rénovation du système par adhésion à la 6ème République.

 

Afin de mieux éclairer notre avenir, peut-être n'est-il pas inutile de nous souvenir du passé.

 

Ci-dessous, un petit retour historique de nos différentes Républiques :

 

Ière République : La République ne fut jamais officiellement proclamée. Le 22 septembre 1792, la décision est prise de dater les actes de l'an I de la République.

  • - ce seront : Convention, Directoire, Consulat.
  • - fin de la 1ère République le 18 mai 1804. 
  • - couronnement de Napoléon 1er - instauration du Premier Empire.

 

2ème République : du 24 février 1848 au 2 décembre 1851

  • - puis coup d'état de Louis Napoléon Bonaparte - Second Empire.

 

3ème République : 4 septembre 1870 suite à la défaite de Napoléon III à la guerre franco-prussienne.

  • - fin en 1940, suite à l'invasion de la France par le Troisième Reich.

 

4ème République : 27 octobre 1946 à 4 octobre 1958

  • - discrédit de la Droite classique et du radicalisme d'avant la guerre au bénéfice des tendances politiques de la Résistance.

 

5ème République : du 4 octobre 1958 à ce jour

  • - de René Coty à François Hollande, soit 8 Présidents (hormis toute courte présidence par intérim). 

 

A la lecture du passé, et bien plus encore si on entre davantage dans l'historique de notre Histoire, il apparaît qu'il nous est possible de :

  • - faire notre système de gouvernance stagner,
  • - de le faire rétrograder,
  • - ou de le faire évoluer.

 

C'est un choix et nous avons ce choix.

 

18/01/2017

Parlez-moi du temps

On ne devrait pas... Non, on ne devrait pas...

C'est à quel temps déjà ?

Ah oui ! C'est au temps de la bouche cirée,
du ventre comblé,
du regard attendri
qui n'a pas l'ombre du désespoir
qui ne connaît pas l'ombre
pour soi-même ou les siens
pas d'ombre dans le regard.

Au temps du : Tout va bien.

11/01/2017

ANNUM NOVUM FAUSTUM FELICEM

Je souhaite une Bonne Année 2017

à tout Passant, Passante,

Lecteur, Lectante,

raisonneur, raisonnante,

amuseur, amusante,

Une Bonne Année, une Bonne santé,

un monde de Paix et de Partage

 

ANNUM NOVUM FAUTUM FELICEM

 

 

06/10/2016

Question :

Si l'un est inhérent à l'autre, faut-il s'inquiéter davantage du réchauffement climatique plutôt que du refroidissement des cerveaux ?

La fonte de la calotte glacière n'est-elle pas l'annonce d'un retour à une sorte de Mésozoïque - où il n'existait pas de calottes glaciaires aux pôles - et auquel cas ne semble-t-il pas que le cerveau humain commence à subir quelques prémisses d'adaptation à une autre forme de vie, non plus humaine telle que nous la connaissons mais, dépouillée - déchargée - débauchée de l'expression des ressentis et sentiments - et de toute la complexité de langage qu'ils ont induits - pour revenir à une pensée réduite et unifiée - reptilienne - autour de la seule recherche de survie ?

Faut-il s'inquiéter pour le métabolisme humain ? Peut-il muer vers un refroidissement intérieur à l'instar des reptiles à sang froid ?

Au constat d'une pensée générale de plus en plus monochrome, je me dis que cela ne peut qu'être dû à quelque force qui nous dépasse et non par la volonté du peuple et la force des baïonnettes.

17/09/2016

C'est un joli nom Camarade !

"L'homme qui ment" aux éditions Fayard

 

Je viens tout récemment de lire le livre de Marc Lavoine. Ce n'est pas trop le genre de lecture que j'affectionne habituellement, mais là j'ai beaucoup aimé.

S'il y a une qualité que j'apprécie le plus souvent, c'est l'humilité et celle-ci imprègne le livre de la 1ère à la une dernière page. Pas de triche, pas d'effets, pas de fioritures. C'est du vécu d'enfance et de jeunesse où le père prend et donne dans le coeur de l'enfant.

Une belle démonstration d'Amour familial que Marc Lavoine nous donne là, Amour de ce père qui ressemble à tant d'autres pères, à tant d'autres personnes, le meilleur et le moins bon façonnés par nombre d'événements.

Mais le meilleur y est puissant car c'est un joli nom Camarade !

 

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique