logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/06/2014

seulement en mémoire de Vous !

Ô vous tous

les Hommes, les Femmes, les Enfants,

Vous tous qui avez tant souffert,

sous les bombes,

sous les coups,

vous tous

dans la peur

dans les cris

dans l'effroyable cérémonie de la cruauté

vous tous dans le courage inouï de la lutte

 

Ô vous tous

Les Hommes, les Femmes, les enfants,

 

Ce jour pour moi...    seulement en mémoire de Vous !

Commentaires

Mon com s'est envolé....Je te suis dans ton témoignage, tellement d'anonymes ont péri dans cette horrible guerre, on ne les oublie pas. Je t'embrasse
Hélène

Tu pourras lire l'hommage à mon mari...je l'ai fait pour mes petits enfants.....

Écrit par : hélène | 06/06/2014

Je suis un peu"mitigé" sur les commémorations qui reconstituent des scènes de guerre...Mais peut-être est-ce le seul moyen, de nos jours, de pouvoir conserver le souvenir, à travers ces images recréées?

Ce qui est sûr, dans tous les cas, c'est qu'il ne faut surtout pas oublier...

Bises amie et bon week-end

Écrit par : Serge | 06/06/2014

Ce matin, impossible de rentrer dans mes données personnelles de blog50. Ne reconnaît pas mon nom, mail, code, etc... heureusement que je n'ai pas de mission de la plus haute importance.

Quoique... aller savoir qui dérange qui ,,,

Je comprends bien sûr ta réserve. Mes proches - très proches - partageaient cet avis également et la médaille rangée dans un tiroir sans plus de gloriole, nous a toujours tenus en respect et imposé de ne pas "faire salon" sur un sujet qui, de près ou de loin, pouvait leur rappeler ce qu'ils ont vécu ; c'était un sujet de beaucoup trop d'émotion.

Mais le temps fait son oeuvre et il faut transmettre.

Il me serait difficile de ne pas participer, au moins de coeur, au souvenir d'un tel "tsunami" de courage.

Bises Ami Serge et bon Week-End également.

Écrit par : Monique C | 07/06/2014

Un extrait du très beau poème de Victor Hugo : A ceux qu'on foule aux pieds (1872)

Des mots retentissants, aujourd'hui avec force.

"Eh bien, que voulez-vous que je vous dise, moi !
Vous avez tort. J’entends les cris, je vois l’effroi,
L’horreur, le sang, la mer, les fosses, les mitrailles,
Je blâme. Est-ce ma faute enfin ? j’ai des entrailles.
Éternel Dieu ! c’est donc au mal que nous allons ?
Ah ! pourquoi déchaîner de si durs aquilons
Sur tant d’aveuglements et sur tant d’indigences ?
Je frémis."

Écrit par : pimprenelle | 10/06/2014

Oui, Merci Amie Pimprenelle. Victor Hugo et ses mots qu'on entend, qu'on entend bien. Il pouvait défendre n'importe quelle cause pour sauver l'humain tellement son art est riche, puissant.
Je vais relire ce poème, Promis.

Bonne journée, Bises et Merci encore.

Écrit par : Monique C | 11/06/2014

A lire en entier ce superbe poème, écrit il y a près de 140 ans.

Bises.

Écrit par : pimprenelle | 10/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique