logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

26/06/2015

Le dinosaure

Le dinosaure a des pattes  de diamant,

Un tronc en or massif.

Certains s’émerveillent encore.

Désireux de lui ressembler

Et que leur vienne

A la gueule

Les mêmes crocs puissants

A broyer,

Désintégrer,

Digérer

Tout ce que la création possède

De ressources et de trésors

 

Certains s’émerveillent encore

Espérant à leur tour

Evoluer dinosaure

Avec à la gueule

les mêmes crocs puissants

A broyer,

Désintégrer,

Digérer

Tout ce que la création possède

De ressources et de trésors

 

Ils se soucient peu

-et même pas du tout-

Du temps qui reste

Avant d’être happés.

08/06/2015

Cadeau

-        -  C’est combien ?

-         -  50 centimes.

-          J’hésite au toucher entre celui-là et celui-là. Le prix est motivant mais lequel peut m’intéresser, m’apporter la satisfaction de quelque chose.

-          - Vous recherchez quoi plutôt ?

-         -  Eh bien… euh… plutôt historico psycho intéressanto…

-          - Alors lisez ça ! me dit-il d’une voix ferme avec un sourire sympa qui découvre un physique charmant d’homme mûr et des yeux au regard intense, généreux.

-          Je me confonds en remerciements, ravie de la douceur de l’instant, comme chaque fois qu’on s’arrête sur une chose belle, et ne doutant pas une seconde du bon conseil.

-          - Vous verrez,  ajoute-t-il, ce livre on ne peut pas le lire sans en ressortir métamorphosé soi-même.

-          J’ajoute mon sourire au sien, accompagné d’un «vraiment ?» interrogatif bien que me sachant déjà convaincue. Il est des instants qu’on aimerait voir durer un peu plus longtemps. J’aime cette fougue transmise par toute une attitude.

-         

   -   - je ne connais pas, ni l’auteur ni le titre. Jamais entendu parler.

-          - Lisez-le, vous verrez. Il faut le lire. Faites-moi confiance.

Je   Je cherche ma petite pièce, la trouve… hélas trop vite et la dépose dans une main qui m’est tendue comme un cadeau.

-          Vous verrez, en le lisant vous penserez à moi, à ce que je vous ai dit.

-          J’en suis certaine. Merci, merci

-          Vraiment, que j’aime ça… cet instant d’intimité, à la fois grave et si léger. Je dis intimité parce que je perçois ce qu'il me transmet d'intime, ce plaisir, cet enrichissement qu'il a tiré de la lecture de ce livre et ce don qu'il m'en fait. Un partage, un vrai partage.

Je   Je n'oublierai pas en effet, comme d'autres moments, parfois très fugaces, et qui s'inscrivent avec bonheur dans la mémoire.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique