logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/09/2015

Les yeux grands ouverts :

«La cécité aux inégalités sociales condamne et autorise à expliquer toutes les inégalités, particulièrement en matière de réussite scolaire, comme inégalités naturelles, inégalités de dons.»

Pierre Bourdieu – Les héritiers (1964) -

Commentaires

J'ai toujours été frappé par les noms à rallonges des élèves des grandes écoles, et en particulier St Cyr; On y trouve peu de Lacassagne ou de Marquez, et encore moins des Marquez de Lacassagne. C'est dire...
Je trouve la phrase de Bourdieu contradictoire: "condamne et autorise" (?) et plutôt qu'"autorise", je dirais "justifie"... mais bon, ça ne va pas m'empêcher d'aller tuer douze toros à Nîmes ce week-end, mais toros espagnols, je rassure les français!
Bises Monique

Écrit par : Serge | 18/09/2015

Evidemment Ami Serge, il s'agit là d'une maîtrise du français particulièrement raffinée dont l'utilisation du mot contraire ou de sens différent met encore plus en force le sens qui ne peut échapper.
Ici c'est bien "condamne" puisque comme tu le dis toi-même, il y a une sélection des individus qui se fait dès la naissance et pas seulement sur la typologie, ou le nom, mais sur l'appartenance sociale.
"Autorise", parce que le mot contient à lui seul la part -"auto" - de ce que chacun peut apporter d'observation tandis que "justifie" contient avec "just" une partie qu'on ne peut y attribuer.. Bref, subtilités du langage français très raffinées. Mais c'est Mr Bourdieu....
Bises Ami. Merci pour ton comt.

Écrit par : monique.c | 19/09/2015

"Il ne faut pas cracher sur l'instruction, mais trop d'instruction finit par rendre le peuple trop conscient de l'inégalité sociale."
Carl Dubuc - 1925-1975 - Les doléances du notaire Poupart

J'ai trouvé cette citation assez juste.
Bises.

Écrit par : pimprenelle | 20/09/2015

J'en déduis que c'est un grand grand grand comique ou un magicien qui fait apparaître des petits lapins en soulevant son chapeau. J'ai bien ri, Merci Amie.
Bises.

Écrit par : Monique.C | 21/09/2015

l'injustice sociale ferait donc partie intégrante du système ,
des systèmes ...transmission générationelle
essayer d'améliorer les choses serait donc une utopie !
amitiès

Écrit par : ventdamont | 01/10/2015

Utopie, mais laquelle ?

"Commencez vous à voir quelle sorte de monde nous créons ? C'est exactement l'opposé des stupides utopies hédonistes qu'avaient imaginées les anciens réformateurs. Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d'écraseurs et d'écrasés, un monde qui, au fur et à mesure qu'il s'affinera, deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. L'ancienne civilisation prétendait être fondée sur l'amour et la justice, la nôtre est fondée sur la haine. . Dans notre monde, il n'y aura pas d'autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l'humiliation. Nous détruirons tout le reste," 1984 - George Orwell

Entre le mal et le bien, nous avons toujours le choix. L'un comme l'autre est une utopie mais seul le bien fera vivre l'humanité.

Amitiés Vendamont

Écrit par : Monique.C | 01/10/2015

je dirais les inégalités sociales entre les peuples aussi, certains ayant plus ou moins accumulés les richesses (en même temps que les sdf que je considère comme un scandale dans un pays où, pour ne citer qu'un exemple, Guingamp, sur 4500 habitations, il existe 800 logements abandonnés, et bien moins de SDF), et les autres l'exploitation de leurs richesses (en particulier les pays migrants, que les populations aujourd'hui fuient)

Écrit par : viviane | 07/11/2015

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique