logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/09/2015

Les yeux grands ouverts :

«La cécité aux inégalités sociales condamne et autorise à expliquer toutes les inégalités, particulièrement en matière de réussite scolaire, comme inégalités naturelles, inégalités de dons.»

Pierre Bourdieu – Les héritiers (1964) -

04/09/2015

Non... pas des prédateurs...

C’est écrit sur du papier, quelque part, certainement dans des fonds de tiroirs où jamais personne ne met le nez

Ou si peu de monde que c’est à en décourager ceux qui voudraient  qu’on n’oublie rien.

Rien de ce que sont les hommes, de ce qu’ils veulent être.

Non pas des prédateurs de leurs frères, non pas des tueurs, non pas des adorateurs de l’argent, mais des hommes, de partage, de reconnaissance, de compassion. Des hommes de respect de la vie de la terre et de leurs semblables, ces autres hommes.

C’est écrit quelque part.

C’est écrit quelque part que l’homme veut, a besoin de l’homme, l’autre. C’est écrit quelque part que l’homme n’est pas un monstre, espèce engendrée dont chaque individu se suffirait à lui-même.

C’est écrit mais nous n’appliquons pas.

On a bien réussi à généraliser un minimum de conduite automobile. On pénalise, on verbalise, on juge et on crée des Lois pour le bien être et la bonne conduite de tous.

Ô le chiffre des morts sur la route nous soulève le cœur, quand est-ce que le chiffre des morts par excès d’avidité, d’ingratitude, d’insensibilité et d’idolâtrie de l’argent nous soulèvera  tout autant le cœur ?

Ne pouvons-nous appliquer à la conduite de l’individu irrespectueux de l’autre ce qu’on applique à la conduite de l’automobile ? Poser des bornes et des limitations et des radars pour les récalcitrants ?

Nous le pouvons parce que nous ne supportons plus

Nous ne supportons plus toutes ces morts que nous pouvons éviter

Nous le pouvons et nous exigeons l’application des Droits de chaque être humain.

Nous exigeons la fin du droit des armes, la fin de la spéculation et nous exigeons la parité dans tous les échanges.

Il nous faut mettre cela sous le nez d’un Juge – il nous faut des Juges et des Lois pour faire appliquer cela.

Nous exigeons que soient maîtrisés et jugés tous les criminels qui mènent notre monde au chaos, tous les misérables va-t-en guerre, spéculateurs et "engrangeurs" de cette valeur d’échange que nous nous sommes donné.

Que les Droits de l’Homme, de chaque Homme, ne restent pas une utopie rangée dans un tiroir.

Nous voulons ! Nous exigeons !

Il ne s’agit pas seulement de secourir, bien qu’il faille le faire, absolument,

Mais il s’agit bien plus au-delà de ça de prendre des mesures.

Sur la route, il faut secourir, absolument, mais sur la route nous avons dépassé le seul stade du secours. Nous avons pris des mesures de conduite et d’interdits de certaines conduites.

Et si nous n’en faisons pas autant pour permettre aux hommes le mieux vivre de chacun là où ils sont, si nous ne réagissons pas davantage que par le secours, alors nous sommes le mépris, la violence et le chaos.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique