logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

21/03/2017

Le choix

M'est apparu hier soir - Présidentielles, Grand Débat sur TF1 -

que nous avons le choix entre :

certaines similitudes et réminiscences des Républiques passées,

ou la continuité dans cette voie qui ne satisfait plus que quelques personnes,

ou notre expression de volonté de rénovation du système par adhésion à la 6ème République.

 

Afin de mieux éclairer notre avenir, peut-être n'est-il pas inutile de nous souvenir du passé.

 

Ci-dessous, un petit retour historique de nos différentes Républiques :

 

Ière République : La République ne fut jamais officiellement proclamée. Le 22 septembre 1792, la décision est prise de dater les actes de l'an I de la République.

  • - ce seront : Convention, Directoire, Consulat.
  • - fin de la 1ère République le 18 mai 1804. 
  • - couronnement de Napoléon 1er - instauration du Premier Empire.

 

2ème République : du 24 février 1848 au 2 décembre 1851

  • - puis coup d'état de Louis Napoléon Bonaparte - Second Empire.

 

3ème République : 4 septembre 1870 suite à la défaite de Napoléon III à la guerre franco-prussienne.

  • - fin en 1940, suite à l'invasion de la France par le Troisième Reich.

 

4ème République : 27 octobre 1946 à 4 octobre 1958

  • - discrédit de la Droite classique et du radicalisme d'avant la guerre au bénéfice des tendances politiques de la Résistance.

 

5ème République : du 4 octobre 1958 à ce jour

  • - de René Coty à François Hollande, soit 8 Présidents (hormis toute courte présidence par intérim). 

 

A la lecture du passé, et bien plus encore si on entre davantage dans l'historique de notre Histoire, il apparaît qu'il nous est possible de :

  • - faire notre système de gouvernance stagner,
  • - de le faire rétrograder,
  • - ou de le faire évoluer.

 

C'est un choix et nous avons ce choix.

 

Commentaires

Faire évoluer notre système de gouvernance est le choix que je ferai.
Au premier tour.
Si je n'ai plus ce choix au second, je resterai à la maison.
Et qu'on ne vienne pas me dire ensuite que je suis responsable de quoi que ce soit...
Bise amie, et content de te lire

Écrit par : Serge | 21/03/2017

Répondre à ce commentaire

Et bien moi aussi Ami Serge, je suis très contente de te lire - ce sera au moins le mérite de ces élections pour lesquelles tout reste à craindre, aussi bien pour le présent que pour l'avenir de nos enfants et petits-enfants.
Non seulement il s'agit de ne pas nous être faits gruger, comme cela a déjà été, mais aussi d'être en accord avec les points très importants de qui nous inspire le plus confiance.
Dur dur pour moi. Malgré tout je privilégie aussi ce même intérêt que toi.
Bises Ami Serge et porte-toi bien surtout.

Écrit par : monique.c | 22/03/2017

Déçu par nos prédécesseurs je t'avoue que j'ai la même idée que Serge et toi .Bises Monique

Écrit par : heraime | 23/03/2017

Répondre à ce commentaire

Beaucoup de déçus cher Héraime, malheureusement il n'est pas dit que le choix de la modération et de l'innovation sera privilégié par le plus grand nombre car c'est plutôt la peur et la colère qui ont été cultivées jusqu'à présent.

Merci Héraime pour ta visite. Bises mon Ami.

Écrit par : monique.c | 23/03/2017

merci Monique pour tes condoléances -
oui rebattons les cartes , redonnons du sens
évitons la triche , repartons sur de nouvelles bases
tenant compte de l'évolution du monde ,ses défis
le repli sur soi serait la pire chose ! amitiès jacques

Écrit par : ventdamont | 25/03/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Jacques pour ces mots.
Oui j'espère, je souhaite, comme beaucoup, qu'on ne se trompe pas, qu'on ne se laisse pas tromper. Qu'on se rassemble pour le meilleur et non pas pour le pire.

Amitiés cher Jacques

Écrit par : monique.c | 25/03/2017

Les Français sont déboussolés par tous ces discours qqqque les médias ne cessent de diffuser. J'écoute et parfois ne sais quoi penser.Le vote des Français fera la différence, car ils sont critiques quelque soit leur statut dans la Socviété. Merci Monique d'avoir abordé ce problème délicat. Vives amitiés.

Écrit par : hélène | 11/04/2017

Répondre à ce commentaire

Merci Hélène pour ton passage. Oui je pense aussi que les français ont majoritairement le sens de la critique - nos écoles inculquent cela : le goût de la pensée, de la réflexion et de l'analyse.
J'espère et je crois que cela porte ses fruits.
Les médias sont les médias, soumis à leurs intérêts et ceux de leurs maîtres, seigneurs et propriétaires de la majorité des circuits d'information.
Mais on a appris aussi à lire entre les lignes, sur les visages et à décrypter le bon sens.
Je t'embrasse Hélène et Merci encore d'être passée.

Écrit par : monique.c | 11/04/2017

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique