logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

08/06/2015

Cadeau

-        -  C’est combien ?

-         -  50 centimes.

-          J’hésite au toucher entre celui-là et celui-là. Le prix est motivant mais lequel peut m’intéresser, m’apporter la satisfaction de quelque chose.

-          - Vous recherchez quoi plutôt ?

-         -  Eh bien… euh… plutôt historico psycho intéressanto…

-          - Alors lisez ça ! me dit-il d’une voix ferme avec un sourire sympa qui découvre un physique charmant d’homme mûr et des yeux au regard intense, généreux.

-          Je me confonds en remerciements, ravie de la douceur de l’instant, comme chaque fois qu’on s’arrête sur une chose belle, et ne doutant pas une seconde du bon conseil.

-          - Vous verrez,  ajoute-t-il, ce livre on ne peut pas le lire sans en ressortir métamorphosé soi-même.

-          J’ajoute mon sourire au sien, accompagné d’un «vraiment ?» interrogatif bien que me sachant déjà convaincue. Il est des instants qu’on aimerait voir durer un peu plus longtemps. J’aime cette fougue transmise par toute une attitude.

-         

   -   - je ne connais pas, ni l’auteur ni le titre. Jamais entendu parler.

-          - Lisez-le, vous verrez. Il faut le lire. Faites-moi confiance.

Je   Je cherche ma petite pièce, la trouve… hélas trop vite et la dépose dans une main qui m’est tendue comme un cadeau.

-          Vous verrez, en le lisant vous penserez à moi, à ce que je vous ai dit.

-          J’en suis certaine. Merci, merci

-          Vraiment, que j’aime ça… cet instant d’intimité, à la fois grave et si léger. Je dis intimité parce que je perçois ce qu'il me transmet d'intime, ce plaisir, cet enrichissement qu'il a tiré de la lecture de ce livre et ce don qu'il m'en fait. Un partage, un vrai partage.

Je   Je n'oublierai pas en effet, comme d'autres moments, parfois très fugaces, et qui s'inscrivent avec bonheur dans la mémoire.

01/05/2015

VRAI

VRAI

Le 1er Mai est une journée en mémoire de toutes les luttes ouvrières et salariales de tous secteurs

VRAI

Le 1er Mai est un jour où nous nous souvenons de tous, celles et ceux, qui se sont impliqués dans ces luttes

VRAI

Le 1er Mai est symbole de ce que nous pouvons, nous devons et nous ferons parce que le meilleur est venu de ces luttes.

VRAI

Il faut y croire encore et encore ! Bon 1er Mai à tous.

28/04/2015

Pourquoi je ris pourquoi je pleure ?

Du sourire de la «Vache Qui Rit»

Sur son couvercle à fromage

A l’imitation d’un Hitler, boiteux,

Raide et mécanique

Et stupide,

Par l’excellent Jacques Villeret

 

De la petite grimace

à la flèche qui descend de son piédestal

Ce qui s’est constitué en force

Plus ou moins longue, funeste,

 

Toutes les formes d’expression

De cette vibration

Particulière, intime,

Et que nous partageons volontiers

 

Rire,

ultime morceau de savon avant la finale asepsie ?

 

Libre encore en choisissant son mourir …. de rire.

 

16/04/2015

Mais c'est quoi le sens de tout ça ?

Mais c’est quoi le sens de tout ça ?

 

Leurs grandes tours qui vont toucher le ciel

Et leurs jardins déplumés

qui nourrissent pauvrement les hommes

 

Et leurs projets de nouveaux poulets

Sans ailes, sans pattes, sans becs,

Sans plumes et sans viscères.

 

Sans… sang… sang des hommes et de la terre !

 

Et les lèvres de ces dames, comme d’énormes cicatrices non ressoudées,

Et ces faux ceci et ces faux cela

Pendant que leurs lucres,

Leurs profits,

Et la taille de leurs dividendes

Nous sont de plus en plus incompréhensiblement vrais.

 

Mais c’est quoi le sens de tout ça ?

 

Quand les hommes se sont adaptés à leur environnement,

Qu’ils le savent l’environnement,

Qu’ils l’aiment et le font fructifier

Et qu’on les chasse comme de nuisibles voleurs.

 

Sans hommes vrais… sang… sang des hommes et de la terre

 

Ce vouloir toujours plus,

Plus riche, plus fort, plus supérieur

Plus performeur

Et pour cela, se faire tueur

De la terre, de l’eau, de l’air

Et des hommes

 

Mais c’est quoi le sens de tout ça ?

 

Les armes et la bombe atomique

Et la souffrance qu’on fabrique,

Tout ce mal qu’on fait

Par la faim et la soif et la torture

 

C’est quoi le sens de tout ça ?

 

C’est quoi le sens de tuer quand il s’agirait de s’aider à vivre ?

06/04/2015

COCO EXISTER

Ce n’est pas seulement pour Pâques

C’est toute l’année que je n’aime pas le mot coexister.

Je le trouve froid,

Parallèle et froid,

Comme si on marchait côte à côte sans jamais se regarder,

Sans se voir, ni se sourire, ni se parler.

 

Parce qu’on n’est pas du même monde, tout de même !

Parce qu’on n’est pas de la même race, tout de même !

Parce qu’on n’est pas du même héritage, quand même !

 

Comme au temps de l’apartheid,

On respire le même air,

On est bien obligés,.

On est bien obligés

Et on y met mille petites facettes,

Hypocrisies et interdits publics.

 

Un mot froid,

A nous garder tous parallèles

Bien rangés dans nos boîtes

Bons pour le cimetière,

Où il n’y a plus d’autre choix

Que de se taire.

En terre se taire.

 

Je ne veux pas coexister

Je veux vivre

Ensemble, avec, sous, dedans,

Aller et revenir et marcher sur les pieds,

Et crier et chanter et rire

Et aimer.

Aimer l’autre en face, ce moi pas tout à fait

Ce moi peut-être, ce moi demain,

 

Je ne veux pax coexister, moi,

Je veux plus encore,

 

Je veux coco-exister

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique